Endurance du 16 au 18 octobre - circuit du Vigeant - Trophée de Ligue

 

Essais libres du Vendredi :

Journée plutôt fraiche pour ces essais libres. Gilles roulera le matin sur la Kawasaki Er6N.

A midi, Pierre et Florent arrivent avec le proto Ducati 750 ie que Gilles découvrira lors des séances suivantes.

Il sera décidé par les pilotes de rouler avec le proto pour la course d’Endurance.

Une fois les séances terminées, nous amènerons le proto dans le paddock que Fred, Alain, Robin et Benoit se partagent. Au moins la moto sera à l’abris, les nuits étant froides.

Nous en profitons pour tomber les roues et remplacer le train de pneu qui nous servira pour la course et les qualifs. Comme un team pro, les pneus ont été rodé précédemment par David lors de la précédente course d’endurance à défaut de pouvoir terminer la course, les pneus ont effectué seulement 3 tours à Saintonge sur le proto 1100. Espérons que ne nous ne récupèrerons pas la poisse sur le proto 750…

Les qualifications se déroulant le samedi matin, Florent partira en 1er tôt le matin avec un départ prévu à 8h30 tandis que Gilles roulera aux alentours de 11h.

Après le briefing obligatoire, nous retournons à notre campement,  pour y déguster un bon repas avant de se calfeutrer dans nos tentes, les températures du Vendredi n’ayant pas dépassé les 6°C, la nuit s’annonce froide !

 

Essais qualificatifs du Samedi :

Comme de fait, la nuit a été froide mais au levé, la température est positive. Par contre une nappe de brouillard s’abat sur le circuit et ses environs. Finalement nous attendrons presque une heure de plus avant le départ des qualifications une fois que le circuit soit suffisamment dégagé. De ce fait la séance de qualification ne se fera que sur 10 minutes. Court pour se mettre en confiance et réaliser un bon chrono…

Florent s’élance et après avoir réalisé 2 bons tours de chauffe, commence à accélérer pour obtenir un chrono décent sur une piste encore humide mais il voit s’abbatre le drapeau à damier indiquant la fin de la séance ce qui le laissera sur sa faim et n’aura réaliser qu’un chrono de 2’31 le plaçant 37ème en virtuel.

Gilles part sur une piste sèche. Nous comprenons rapidement que le niveau sera élevé pour la course avec un Gregg Black qui instaure un chrono de 1’50 en quelques tours, suivi par Alain Dupeau en bonne forme avec 1’57. Gilles prenant encore ses marques sur la moto réalisera un chrono de 2’18.

Nous partirons donc en avant dernière position à la 44ème place.

 

Nous retournons à notre campement, la moto fonctionne bien et nous n’avons aucune mécanique à réaliser dessus, nous en profitons d’ailleurs pour charrier nos collègues de box qui n’arrêtent pas de peaufiner les réglages de leurs motos.

La course ayant lieu le lendemain matin, nous profitons de l’après-midi pour préparer avec l’équipe au complet les rôles de chacun.

 

Course de Dimanche :

C’est Gilles qui prend le départ, les relais seront de 30 minutes avec un seul ravitaillement en milieu de course, Florent ayant convaincu l’équipe qu’un seul ravitaillement suffirait. Sachant que notre équipe s’occupera aussi des ravitaillement de Benoit et Robin, qui seront nos collègues de box, cela permettra de soulager un peu la charge du team, en espérant bien sûr que ça ne finisse pas en panne sèche…

Au bout d’un relais, nous avons gagné quelques places et espérons en récupérer d’autres tout au long de la course.

A son 2ème relai, Gilles obtient son meilleur temps en 2’06, il restera assez régulier tout au long de l’épreuve. Florent est aussi régulier mais n’arrive pas à reprendre ses marques et tourne en 2’11.

A mi-course, la tension monte un peu avec le doute de pouvoir finir le 2ème relai de Gilles sans une panne sèche, tous les autres concurrents ayant déjà effectué leur 1er ravitaillement. Mais nous sommes tous soulagés lorsqu’il rentre dans la voie des stands, nous effectuons le seul ravitaillement de la course et Florent repart. Concernant la consommation, tout va bien puisque la moto conservait encore à peu près 3 litres dans le réservoir. Suffisamment pour cette moitié de course à ce rythme…

Florent prend son relais pour la 2ème moitié de course, nous sommes en 37ème position.

Gilles poursuit.

La course se déroule sans incident notable et aucun Safety Car ne sortira. Florent prend son dernier relais pour 25 minutes et s’efforce de maintenir sa position.

Le drapeau à damier tombe enfin, nous finissons la course en 34ème position au général et en 27ème position sur 33 en catégorie Light. La course se sera passée sans encombre pour notre équipage.

 

Bravo à nos collègues de Box Benoit et Robin qui termine 13ème de cette catégorie et chapeau aux anciens Alain Dupeau et son coéquipier Frédéric Chartier qui termine la course en 5ème position malgré une panne qui leur aura fait perdre du temps pendant la course et probablement une place sur le podium !

 

Félicitation à toute l’équipe et à tous ceux qui sont venus nous aider.