Endurance DCF Nogaro 26-28 juillet 2019

C’est parti pour un week-end de compétition avec le Dcf sur le circuit de Nogaro. Cette année le départ est compliqué avec une moto tout juste prête la veille. Le développement se fera en essais libres. C'est cela la vie d'une association, avec des bénévoles qui ont avant tout une vie à côté et pas toujours le temps de participer à la préparation des journées de roulage ou de course.
 
Bref, la veille, la moto en est au montage de nouvelles durites de refroidissement, nouveaux freins, nouvelles durites et vidange de l'ensemble. Elle ressemble en fin de journée à ça :
L’image contient peut-être : moto
 
 
L'équipe évolue cette année tant au niveau pilotes qu'équipe :
- Le team manager : Paulo
- Les mécano/pompiers/ravitalleurs (la polyvalence est importante chez Mécateam) : Jean-Guy, Benjamin
- Les chronométreuses/panneauteuses : Mimine et Isabelle
- Les pilotes : David, Frédéric et Hugues
 
 
Petit détail qui a son importance : la moto est donc nouvelle, nous l'engageons (normal ...) en endurance de 500 miles (6h40). Nous sommes joueurs !!!
 
 
25 juillet, soir
 
Arrivée sur le circuit. Le camps de base est installé, la moto en finition avec Hugues et le Team Manager en cuisine.
L’image contient peut-être : moto
 
L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieur
 
L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, assis
 
 
 
26 juillet
 
9h30 le contrôle technique est passé. Le team manager se promène avec son chargement histoire de faire une peu d'exercice.
L’image contient peut-être : une personne ou plus
 
Aucune description de photo disponible.
 
 
Le premier essai libre est à 9h50 histoire de tester la moto. Hugues part en semi-slicks sous un ciel nuageux. Dès le départ, la pluie se met à tomber, de façon assez forte d'ailleurs, le contraignant à rouler soft pour ne pas faire tomber la moto, les pneus n'étant absolument pas adaptés à la situation. Au bout de 35 minutes, il rentre bien trempé et la pluie s'arrête. Il semble qu'un chat noir s'installe pour ce week-end de course, d'autant plus que le moto régule au bout d'un moment à 8000 tours/minutes et ce sans explications. Une cosse pleine d'eau, celle du capteur moteur, semble, après inspection générale de la moto, en être la cause.
  Aucune description de photo disponible.  Aucune description de photo disponible.
 
Deuxième séance d’essais libres l'après-midi avec Frédéric qui découvre la moto. Sa séance est écourtée pour les mêmes problèmes que Hugues le matin avec la moto qui régule toujours à 8000 tours/minutes au bout de 5 tours de piste.
 
Une grosse séance de reprise du faisceau électrique, des câbles de gaz, de l'alimentation en essence, de la distribution et de divers autres points technique est lancée sous la forme d'une endurance mécanique. Le chat noir semble s'installer définitivement au sein de l'équipe.
Aucune description de photo disponible.
 
Après ça, c'est briefing, repas et dodo !
 
 
27 juillet
 
Les pilotes sont motivés au petit matin pour les qualifications. Réveil à 6h, petit déjeuner énergétique et ... pluie. 
Les pneus pluie sont donc montés et Hugues s'élance pour sa séance qualificative.
L’image contient peut-être : 1 personne, moto et plein air
Le problème de régime moteur survient de nouveau et il fait de son mieux pour réaliser un temps correct. Les essais qualificatifs de Frédéric et David seront sur la même lancée.
L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air
La moto a réellement un problème électronique avec une limitation du régime moteur qui intervient vers le 5ème tour.
 
On décide de démonter de nouveau toute la moto pour un ckeck-up complet.
L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes assises
 
Finalement, nous décidons de ramener la moto à la concession Ducati Zone Rouge à Bordeaux pour passer la moto à la valise. C'est David qui se colle à cette opération aller/retour Nogaro-Bordeaux. Il s'avère que c'est une bonne initiative puisque le problème de régulation moteur est finalement dû au capteur de position moteur qui se met en défaut dès qu'il chauffe. Son remplacement semble solutionner le problème, du moins en faisant chauffer la moto et en l'accélérant à vide.
 
La soirée se termine sur une bonne nouvelle, puisque malgré nos problèmes techniques nous arrivons à nous qualifier 8ème au général et 4ème de notre catégorie, ce qui laisse de bon espoirs pour la course du lendemain !
Aucune description de photo disponible.
 
Après une séance stratégie et mécanique pour rester dans le rythme, direction le lit pour tout le monde. 
 
 
28 juillet, jour de course
 
La moto est terminée le matin avec le montage des slicks. La météo devrait en effet être favorable.
L’image contient peut-être : moto
 
Nous sommes en place pour la course dans le box 13a, en espérant que ce numéro nous porte chance ... malheureusement, la journée commence avec une nouvelle que nous ne comprenons pas, nous sommes relégués à la 15ème position et 5ème au général. Qu'importe, les pilotes, comme le team, ont la gniac et ce n'est pas ça qui va empêcher un podium, d'autant plus que sur près de 7h00 de courses beaucoup de choses peuvent se passer !
Aucune description de photo disponible.

Les réserves d'essence sont faites pour la course (115 L prévus pour les 6h40 de course).

L’image contient peut-être : plein air

 

C'est parti pour la mise en pré grille. C'est Hugues qui prend le départ de cette course d'endurance. Les deux tours de chauffe se passent à merveille, avec une moto qui a retrouvé sa fougue ; la course s'annonce au top !
 
Il prend un beau départ en étant dans les premiers à sauter sur la moto. Malheureusement, il n'arrive pas à partir, la moto broute et puis se met à fumer tout en refusant d'avancer. Il est obligé de laisser partir les motos et de se mettre en sécurité. La moto est ramenée au Box, il s'avère que la chaine a cassé et a transpercé le carter moteur. Au vu des dégâts, et malgré l'acharnement de l'équipe à essayer de trouver une solution à cette casse, nous sommes contraints à l'abandon, après avoir fait seulement 20 mètres.
 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et moto
 
Aucune description de photo disponible.
 
Le chat noir se sera définitivement acharné sur l'équipe pour ce week-end et c'est avec tristesse que chacun replie le Box.
 
Nous quittons cette endurance sur une grande déception, d’autant plus que les pilotes et toute l’équipe étaient motivés pour ramener un podium pour la dixième année de présence de l’association en endurance.
 

Nous tenons à remercier tous ceux qui sont venus nous soutenir pendant ce week-end, ceux qui nous suivent et ceux qui nous font confiance et nous aident, certains depuis le début.

Nous reviendrons l’an prochain en force, la motivation est bien là et nous avons bien l’intention de ne pas faire de figuration.
 
La fin de L’année sera consacrée à une bonne préparation de la moto et surtout a pas mal de travaux d’amélioration pour la rendre la plus fiable et performante possible.

Toute aide est la bienvenue afin de permettre à cette aventure de continuer, nous ne sommes qu’une petite association de bénévoles il ne faut pas l’oublier.

A très bientôt pour de nouvelles aventures.